Retour

édito d'avril

Le 13 Mai 2015
les pics de pollution sont de plus en plus fréquents et qu’ils ne touchent plus seulement que les grandes villes

Avec le retour des beaux jours les médias ne manquent pas de nous rappeler, dès que le vent cesse et la température monte, que les pics de pollution sont de plus en plus fréquents et qu’ils ne touchent plus seulement que les grandes villes. Cette année dès le mois de Février, des pics de pollution aux particules fines ont été observés.

stop pollutionCes particules fines proviennent Les particules fines proviennent du trafic routier, plus particulièrement des moteurs diésels des voitures, camions et bus, mais également de l'industrie, de l'agriculture et de la combustion (cheminées, chauffage individuel...). Leur répercussion sur l’organisme sont immédiates et peuvent provoquer une réaction inflammatoire au niveau des bronches, aggravant ou déclenchant un asthme. Une augmentation du nombre de consultations et d'hospitalisations est observée lors des pics de particules fines.

Dans l’optique d’améliorer la respirabilité dans ces atmosphères corrompues, nous allons vous proposer la Brume Anti-pollution, à vaporiser sur les foulards, écharpes ou masques. Cette brume à base d’une synergie d’huile essentielle naturelle vous permettra d’affronter sans essoufflement la pollution des beaux jours.

Nous n’oublions pas nos amis cyclistes, car même si la pratique de sport est déconseillée lors des pics de pollution,  il est toujours préférable d’utiliser son vélo plutôt que son auto. Nous avons donc conçu en plus de la brume antipollution, la Brume OXYGENE + pour une meilleure respiration. Bien entendu les plus sportifs d’entre nous pour l’utiliser pour effectuer leur footing journalier malgré les aléas de la pollution.