Retour

Préparation grog bio

Le 12 Janvier 2015
Voici venu l’hiver, le froid piquant et cinglant, avec son lot de petits maux plutôt désagréables

préparation grog

Voici venu l’hiver, le froid piquant et cinglant, avec son lot de petits maux plutôt désagréables. Pour éviter de passer l’hiver au lit, quelques conseils naturels et efficaces seront utiles à vos clients.

Connaissez-vous le fameux GROG ?  Le grog est une invention de l’amiral anglais Edward Vernon, qui eut l’idée dans les années 1700, d’ajouter un litre d’eau à chaque quart de rhum que l’on distribuait à ses marins. Cela leur évitait de tomber dans l’ivresse et leur permettait donc de diminuer leur consommation d’alcool. Ce fameux amiral était lui surnommé « vieux grog » en raison du fait qu’il portait en permanence un vêtement à tissu grossier, dit à gros grains, appelé « Grognam»…C’est donc cette anecdote qui donna la nom à cette fameuse boisson. Mais excepté du fait que celle-ci réchauffait les vigoureux marins, elle a aujourd’hui bien d’autres ambitions avec ses nombreuses déclinaisons « phyto ». Le laboratoire Floralpina a voulu rendre l’utile à l’agréable par la sortie de sa savoureuse préparation pour GROG BIO. Enrichie en miel, jus de citron, huiles essentielles et extrait de pépins de pamplemousse, ce « PhytoGrog » peut aussi bien se boire avec de l’eau bouillante qu’avec une petite dose de rhum pour les traditionnels (avec modération toujours !). En prévention de rhumes, maux de gorges, états grippaux,  cette préparation sera parfaite pour booster vos défenses immunitaires. Et les coups de pouces en hiver sont toujours les bienvenus.

L’hiver rime également souvent avec ?... Antibiotiques…Et oui pour certains médecins, cette prescription est assez systématique (sans mauvais jeu de mot..). Pourtant il existe des solutions ayant des pouvoirs antibactériens très efficaces, notamment l’argent colloïdal. Son usage est destiné à la cosmétique puisque sa vente en tant que complément alimentaire est interdite depuis 2010, étant donnée sa forte concurrence au domaine pharmaceutique. Néanmoins, libre est le consommateur vis-à-vis de son utilisation. En effet avant 2010, et en usage interne, l’argent colloïdal permettait de détruire bactéries, virus et champignons de manière très efficace. Il était également prescrit contre les angines, les rhumes, maux de gorge ou encore contre la fameuse gastro-entérite. Le laboratoire Floralpina propose également son propre argent colloïdal.

On en conclut donc qu’il est possible de se préparer à l’hiver sans avoir recours à des méthodes chimiques, pouvant jusqu’à détériorer notre flore intestinale et affaiblir nos défenses. Vous pouvez également penser aux huiles essentielles, à une cure détox pour nettoyer l’organisme avant l’hiver (artichaut, desmodium, radis noir…), aux comprimés d’acérola pour donner davantage d’énergie ainsi qu’aux complexes de vitamines et minéraux  pour éviter les carences qui fatiguent l’organisme. C’est le principe même de la phytothérapie qui aide (ne soigne pas !) et booste l’immunité !

Cependant, pour les convaincus et « acharnés », n’oubliez pas d’indiquer que nul n’est son propre médecin et que bien sûr en cas de maux bien installés, il est NÉCESSAIRE de consulter un spécialiste.

Il faut se préparer à l’hiver sans attendre, le froid arrive…